Suppression du compte Stack Overflow

Après des mois d'attaques grandissantes via Stack Overflow par un petit groupe de gens utilisant de nombreux comptes anonymes, certains puissants jusqu'aux modérateurs et donc aux administrateurs, me méprisant constamment, étant insulté et haït pour mon nom civil comme hébreu, sans savoir pourquoi, j'ai décidé de supprimer mon compte.

C'était juste divertissant, sauf ça. Je code depuis 37 ans. Je me suis amusé durant 2 ans, à apprendre un peu au lieu de lire des livres, et à aider les autres avec succès. J'avais pourtant atteint plus de 9300 points et amélioré mon anglais, malgré les interruptions et les idiots. Tant pis et dommage.

J'ai vécu 35 ans sans SO : j'ai pas besoin de SO et SO a pas besoin de moi. Je veux dire qu'avant 2019, je n'ai jamais utilisé ce site web, et je n'ai jamais cliqué sur un de ses liens, parce que j'en avais pas l'utilité ; mais un jour je me suis inscrit en me disant que ça pourrait être sympa d'aider des confrères. Mais une minorité de réguliers se sont ouvertement moqués de moi avec l'accord des superviseurs ...

La réputation mauvaise et toxique de ce site web est vraiment fondée et pire que ça. Ils ont dit que ce n'était pas une "démocratie". En effet, ce lieu, à cause de ce petit groupe, relève plus de l'armée et de la prison que de l'amicalité et du professionnalisme en informatique. De nombreux articles à ce sujet sont disponible en ligne, comme par exemple :

La suppression du compte est effective sous 24h et le bannissement total de cette organisation sur mon PC sera fait après vérification.

Pour bloquer des sites web sur un ordinateur il n'y a rien de plus simple :

Sinon y a certains pare-feux et les logiciels dédiés.


Nouvelle année 2021

Que l'organisation médico-sociale et juridique-judiciaire du système de santé-aide-justice actuellement anticonstitutionnelle et illégale, car privatisée et faisant commerce de la protection de la vie et des biens des gens, alors que c'est une prérogative contractuelle de la République, et qui dirige les comités territoriaux publics de l'État et donc le gouvernement et les administrations, accepte enfin de respecter les lois en vigueur et donc la vie humaine, en réclamant sa nationalisation et donc sa fonctionnarisation, pour sa propre survie, pour la survie du peuple, pour la survie de la nation, pour la survie des nations, et pour la survie de l'espèce, tel que requis par la logique et notamment par les articles 9 à 11 du Préambule de la Constitution Française, l'article 25 de la Déclaration Universelle des Droits des Humains et l'article R4127-19 du Code de Santé Publique, afin de résoudre le problème de la dette publique et de sauver les victimes de la privatisation et des méchants. Au lieu d'affirmer que le mensonge, l'abus de pouvoir, le retrait des droits fondamentaux, le déni de justice, la torture et le meurtre sont un bon-droit bien-fondé légal non susceptible de recours, ni interdit ni punit par un code de loi en vigueur, pour le profit exclusif de cette organisation.


Nouvelle année 2020

Que le gouvernement de l'État en France ainsi que l'Assemblée Nationale et le Sénat aient la sagesse, le courage et la force de réformer pour nationaliser l'organisation médico-sociale et juridique-judiciaire du système de santé-aide-justice tel que requis par la logique et notamment par les articles 9 à 11 du Préambule de la Constitution Française, l'article 25 de la Déclaration Universelle des Droits des Humains et l'article R4127-19 du Code de Santé Publique, afin de résoudre le problème de la dette publique et de sauver les victimes de la privatisation et des méchants.


Création d'une page chez Tipeee.com


Ajout des QI de compétences PluralSight.com


Mise à niveau de la licence du site

La licence de ce site a été mise à niveau vers Creative Commons CC-BY-ND 4.0 International. La notice de copyright a été mise à jour dans les Informations légales.


Nouvelle version du site

Mise à jour de la description des services en informatique :


Ouvrage en cours

Le projet Ordisoftware™ a démarré en janvier 2004.